As-tu déjà eu la chance de participer à une soirée Start-Up du Territoire ? Si tu apprends qu’il y en a une près de chez toi, un conseil : vas-y. C’est une expérience à ne pas manquer !

Des gens un peu fous…

Le 5 décembre, j’étais à la première Start Up du Territoire en Haute-Savoie, organisée par l’incubateur InnoVales, avec quelques 350 autres personnes. Oui, rien que ça.

Pour t’expliquer rapidement le concept : l’idée vient d’un groupe de gens dans la Drôme.  Des gars un peu fous qui, en 2016, ont essayé de rassembler une centaine de personnes pour réfléchir ensemble sur un dizaine de sujets qui serviraient leur territoire. Ils n’y croyaient pas vraiment, ils pensaient qu’ils auraient perdu une soirée, mais au moins ils auraient essayé. Et vous savez quoi ? Ils ont dû refuser du monde… L’histoire ne s’arrête évidemment pas là. Les idées qui ont fusé à cet événement ont ensuite été portées par différentes structures, pour donner naissance à de véritables entreprises. Et dire que tout ça était un pari de dingue…!

Des projets variés

Mais revenons à nos moutons haut-savoyards. Le jeudi 5 décembre donc, les acteurs et les habitants du territoire se sont rassemblés pour réfléchir sur une trentaine de sujets au service d’une société plus écologique, responsable, sociale et solidaire. De la recyclerie à la communication responsable, de la réinsertion des retraités à la production bio, de la marque éthique au média local, les sujets étaient aussi variés qu’intéressants.

Perso je m’étais inscrite à la start-up « média inspirant ». Je pensais que mon expérience en support de com serait plus utile là-bas qu’à la recyclerie.. A mes côtés, 11 personnes et 2 animateurs, sur la table des feutres, du pain et du fromage fondu pour nous donner des forces (Savoie ou bien ?) et deux heures devant nous pour trouver et détailler LA grande idée de média local inspirant et utile.  Alerte SPOILER – on n’a pas réussi…

120 minutes, c’est bien trop court pour ce sujet passionnant. Cependant, si nous n’avions pas d’idée de projet abouti, nous nous étions mis d’accord sur plusieurs critères et nous avions passé un excellent moment de partage. Au sortir de cette soirée, j’étais moi-même très inspirée.

Durant quelques heures, nous avions échangé et réfléchi sur des thématiques qui nous permettraient de tendre vers une société écologique, responsable, inclusive et solidaire. Et cela a fait tilt. Déjà intéressée par ces sujets, cette soirée a fini de m’enrôler.

Une volonté pour les projets à venir

Je suis convaincue que les entreprises et les collectivités doivent diminuer leur impact écologique et nous accompagner vers des comportements plus responsables. Comme je crois fermement en l’importance d’une évolution des comportements sociaux, pour dessiner une société plus inclusive et solidaire. C’est pourquoi je souhaite prendre part à ces transitions en créant des supports de communication spécifiques, des identités visuelles parlantes et en facilitant la compréhension de ces vastes sujets. Je veux créer pour la société de demain.

Idéaliste ? Je préfère engagée.. Comme les 350 autres personnes qui participaient à cette soirée novatrice d’ailleurs.